les courses zéro déchet

Quand je suis passée dans une réflexion de réduction de déchets, les courses sans emballages ont été rapidement mises en place. Ce premier pas a été hyper motivant grâce à la diminution énorme de mes déchets. Mais les débuts n’ont pas étaient forcément très efficaces et m’ont fait prendre conscience qu’il fallait être un minimum organisé !

Le premier jour où je me suis retrouvée dans une grande surface, un midi pour ma pause dej, je me suis retrouvée bloquer sans savoir quoi acheter. J’étais dépitée car tout était emballé, et je n’en avais jamais pris conscience auparavant. Du coup, je suis sortie du magasin avec une tomate, un concombre et quelques fruits le tout pouvant rentrer dans mon sac à main ; super le repas !

liste courses et zéro déchet

La première chose à faire est une liste de course. Ainsi on sait ce qu’on va acheter et on va choisir les contenants adaptés afin d’acheter sans emballages. Une boite pour le fromage. Un bocal pour le fromage blanc. Les boites à oeufs. Une boite pour la viande. Des sacs en tissus légers, pour les fruits et les légumes. Un grand sac pour le pain. Mon chariot de grand mère pour transporter tout ça. Avec cette liste on gagne aussi du temps car on va à l’essentiel. On fait des économies car on n’achète pas plus que ce qui est prévu (hors petites exceptions de temps en temps). Et surtout on mange mieux. On achète au boucher, au volailler ou au fromager. Fini les produits industriels vendus avec des tas d’emballages.

préparation course zéro déchet

Pour mes courses:

-une fois par semaine je vais au marché pour acheter les fruits et légumes, les viandes, les oeufs, les produits laitiers (fromages, beurre, fromage blanc…). Pour ces achats, je privilégie les producteurs locaux ou ceux qui ont une « démarche environnementale », c’est à dire choisir au mieux du local et responsable. Il est difficile de trouver du bio, local, et à prix raisonnable par chez moi.

courses en vracfruits en vracfromage en vracbeurre en vracnuggets en vracpain vrac

Une fois ces achats fait, je les range directement dans le frigo ou le congèle. Et hop gain de temps.

Et voilà à quoi ressemble notre petit frigo pour 4:

-maximum une fois par mois je vais au magasin bio pour refaire le plein de vrac : céréales, pâtes, sucre, légumineuse, graines.

Je transfère le tout dans des bocaux en verre pour la conservation.

sac a vrac

-concernant les produits emballés, car oui nous avons encore des déchets, je privilégie les emballages en cartons et en verres (briques de lait, jus de fruits…)

courses zéro déchet

-je n’achète plus de plat tout fait, surgelés ou emballés. De temps en temps par grosse flemme, je ne vous le cache pas, j’achète un paquet de gâteau pour les enfants, de la compote, ou on commande une pizza à livrer. Mais dans ces cas là, je cherche encore une fois à réduire l’emballage ou à en choisir un qui sera facilement recyclable.

Ca fait plus d’1 an maintenant que nous faisons nos courses comme ça et on y arrive plutôt bien. On est beaucoup plus efficace. Fini les heures interminables dans les rayons de supermarché à faire la course avec nos chariots débordants et à chercher pendant 20min un produit. Aujourd’hui on fait la queue tranquillement chez le poissonnier tout en papotant avec le voisin 😀 . On cuisine plus. On mange mieux. Et on prends plaisir à redécouvrir les saisons grâce aux fruits et légumes de chaque moment.

Voici quelques astuces pour faciliter vos achats :

1- toujours avoir quelques sacs en tissu, dans son sac à main ou dans la voiture pour un petit achat sur le vif. Vous pouvez même avoir une boite au cas où, mais là dans un sac à main c’est moins facile.

2- lors de vos courses avoir une boite en plus et quelques sacs, si l’envie vous prends d’acheter un petit supplément.

3- J’ai gardé mes vieilles boites pour mes achats en vrac (économies quand tu nous tiens). Certes, elles sont en plastiques mais peuvent encore être utilisées pour le transport de produits. Alors vous aussi ne les jeter pas du jour au lendemain pour passer au verre. Changez votre plastique de façon progressive.

4- si besoin vous trouverez beaucoup de bocaux en verre d’occasion en brocante ou chez Emmaus par exemple. Ca vous permettra un investissement moins onéreux et plus écolo.

5- certaines commerçant pourront refuser votre contenant « par mesure d’hygiène ! » (la phrase classique). Pour ma part quand ça arrive, je Refuse d’acheter le produit… C’est pas forcément évident au début mais après l’avoir fait vous n’en serez que plus satisfait(e).

6- gardez en tête que même les emballages dit « écolo », c’est à dire compostable par exemple, fait à partir de maïs ou autres… doivent être produits et donc consomme de l’énergie qui sera polluante.

7- la phrase type pour acheter en vrac :  » Bonjouuuur (avec un grand sourire biensur 😀 ).  Afin de réduire mes déchêts, pourriez vous, s’il vous plait, si ça ne vous dérange pas, mettre le produit dans ma boite s’il vous plaiiiiiit » (avec un deuxième grand sourire biensur 😀 ) J’exagère un peu, mais expliquer la démarche très rapidement permet de créer une communication avec le vendeur qui sera plus ouvert.

Pour résumer : préparez votre liste, prenez vos contenants avec vous, expliquez votre démarche aux commerçants et sachez refuser si besoin. Vous verrez, vous serez épatés par la réduction énorme d’emballages dans vos poubelles !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *