la lessive au savon de marseille

Le savon de Marseille, c’est le produit indispensable pour laver les mains, le corps, la vaisselle et aussi le linge.

Depuis quelques mois je suis enfin passée à la lessive fait maison. Encore une fois, c’est tellement simple que je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt.

Les ingrédients :

savon de marseille // bicarbonate de soude // eau chaude

et c’est tout !

Pour 1 L de préparation il faut : 20g de savon de marseille en copeaux (sans huile de palme et sans glycérine ajoutée) + 1,5 cuillère à café de bicarbonate de soude + 1L d’eau

Recette : faire bouillir l’eau puis y ajouter le savon de marseille. Mélanger bien. Ajouter le bicarbonate. Mélanger.

Une fois le mélange refroidit, il n’y a plus qu’a le transféré dans votre contenant. Le mélange va mousser et c’est normal. Attention au contenant en plastique qui risque de fondre avec la chaleur.

Et voilà c’est tout ! C’est facile, rapide, zéro déchet et vraiment économique (d’après mes calculs savants, pour 1L de préparation vous en aurez pour maximum 40 centimes d’euro)

En complément de cette lessive et pour remplacer l’adoucissant j’utilise simplement du vinaigre blanc mélangé à de l’eau (1/3 vinaigre pour 2/3 d’eau environ).

OU ACHETER LES PRODUITS ?

J’ai acheté mon savon de marseille en copeaux chez Truffaut . La prochaine fois je compte utiliser mon bloc de savon que j’utilise pour la vaisselle . Ainsi je réduirais davantage la quantité d’emballage et donc mes déchets. Il suffira juste de rapper le savon. Le bicarbonate de soude je l’achète dans un magasin bio (sachet en papier kraft). L’eau provient du robinet

Et pour votre information : vous pourrez trouver sur le net plusieurs recettes de lessive qui utilisent des huiles essentielles (HE). Je me suis rendue compte avec mes premiers essais que je ne sentais pas l’odeur des HE. Et en me renseignant un peu sur le net (notamment sur cette page facebook ) j’ai lu beaucoup d’informations sur le fait que les HE à température élevée (>30°), n’étaient plus efficaces. Alors j’ai décidé de ne plus en mettre. Depuis j’utilise beaucoup moins d’huiles essentielles dont, il faut le savoir, la production intensive des fleurs et des plantes, épuise les sols. Il faut énormément de plantes pour faire un petit flacon d’HE.

8 Responses to “la lessive au savon de marseille

  • Merci pour cette bonne recette. Je vais essayer

  • Mêmes ingrédients que chez moi, à part que je ne mets même plus de bicarbonate. Seulement du percabonate de soude quand une lessive de blanc ou couleur pâle + toujours des cristaux de soude pour décrasser ma machine laver, tout en ajoutant à l’effet lessiviel.

    Pour le vinaigre blanc, je le laisse dans sa bouteille d’origine et en verse une rasade dans le bac adoucissant. Il sera de toute façon mélangé avec de l’eau qu’apportera la machine au cycle de rinçage-adoucissant.

    Attention à votre savon de Marseille qui est trop blanc pour être honnête (huile de palme). Regardez sa composition avant d’acheter le prochain. On peut s’aider avec ça : http://www.lecurionaute.fr/savon-de-marseille-huile-olive-palme-coprah-label-arnaque/
    ou ça : http://www.lecurionaute.fr/enquete-guide-achat-trouver-vrai-veritable-savon-de-marseille-test-conseils/

    • atelier b
      5 mois ago

      merci de l’info 😉
      je pensais pour les prochaines fois, raper directement mon savon en bloc pour être sur de la provenance 😉

  • Céline 😉
    3 mois ago

    J’ai enfin testé la lessive au savon de Marseille … fait ! Juste une question, combien mets-tu de ml de cette lessive pour une machine ?

    • Ah bien. Je n’en met pas énormément. Honnêtement je ne sais pas, je remplie la moitié réceptacle environ… je mesurerai si tu veux 😉

      • Je veux bien oui 🙏🏻 Quand tu peux et as le temps de vérifier 😊

  • J’utilise la même recette et c’est une merveille. Je mets très peu de produit dans le bac, après tout c’est principalement le brassage qui lave. Rappelez-vous les lavandières avec leur planche dans les lavoirs 😉.
    Même constat ppur les HE, c’est de trop et puis avec petit bébé et allaitement, je les ai proscrit.
    Je me demande comment nos parents et grand-parents on pu se défaire de ses bonnes pratiques, économiques et écologiques ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *