des travaux zéro déchet ?

En 2014 nous avons acheté une maison. Elle est ancienne et atypique. L’escalier craque, il faut baisser la tête pour aller à l’étage, l’eau chaude met 5 min à arriver quand on ouvre le robinet, la déco est nulle, le plancher est tout usé, la cuisine est grande et éloignée du salon, il manque des portes, il y a une véranda. Mais surtout, cerise sur le gâteau,  il y a un énorme garage. C’est surtout cette pièce qui nous a décidé à acheter cette maison. On s’y voyait déjà. Moi avec un énorme atelier pour bidouiller et bricoler, un labo photo, pleins de rangements… Et un petit coin moto pour l’homme 😉

Quand nous avons acheté nous n’étions pas autant dans une démarche zéro déchet qu’aujourd’hui. On ne poussait pas autant la réflexion de “matériaux sains” et de son devenir. Nos réflexions étaient davantage économiques : récupérer la matière et la réutiliser, et environnementales notamment sur les déperditions énergétiques de la maison.

Dans un premier temps nous sommes passés par une entreprise de menuiseries afin de changer les fenêtres et avoir du double vitrage.

Ensuite une entreprise de charpente-couverture nous a modifié toute la charpente traditionnelle, refait l’isolation (en triple couches croisées pour atteindre des très hautes performances thermiques), posé des fenêtres de toit (chute chute pas de marque) et changé les couvertures des toitures. Puis elle s’est attaquée à refaire tout le plancher côté garage afin qu’il puisse être habitable. Les matériaux utilisés ne sont pas des matériaux dit “sains” (OSB, poutres en lamellée collée, laine de roche) mais question économie on ne pouvait pas faire mieux pour atteindre les performances voulues. Tant pis on se rattrapera après (enfin j’essaie de me convaincre comme ça).

Heureusement que nous sommes passées par une entreprise car le boulot était juste énorme… on avait hésité à le faire nous même.

Malgré tout, dans cette première phase de travaux, nous avons quand même eu une démarche zéro déchet. Nous avons conservé quasiment tout le bois de l’ancienne charpente et de l’ancien plancher : poutres de différentes sections, tasseaux, plaques de contreplaquées… Tout ce bois a été stocké dehors, à l’intérieur. Il y en avait partout, une vraie déchetterie ! Au vue de la tonne de travaux qu’il y a à faire, on savait qu’on lui trouverait une utilité (au pire j’aurai fabriqué des dessous de plats que j’aurai vendu sur les marchés… ahahah)

D’ailleurs en ce moment on est en train de refaire le nouvel escalier avec une très grosse partie de ce bois… affaire à suivre 😉

2 Responses to “des travaux zéro déchet ?

  • J’adore tout cela et vous envie (locataire sans balcon à Paris…). Tous mes encouragements !
    Où en êtes-vous aujourd’hui puisque ça fait 3 ans que tout a commencé ?

    • atelier b
      6 mois ago

      Merci 🙂 En ce moment on refait un escalier à partir de notre ancien plancher. Ca prends beaucoup de temps mais il sera top ! bon et sinon on a de l’électricité, de l’isolation, de la plomberie, des revêtements sols et plafonds… Bref y’a beaucoup de boulot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *